Retour aux actualités
Startup Santé

Synthelis : le « cell-free », une technologie rapide pour produire des protéines !

Publié le 23 juin 2023|par Salomé Lorteau

Biotech française basée à Grenoble, Synthelis propose une solution innovante pour produire plus vite et en plus grande quantité des protéines et des bio-molécules en s’affranchissant des contraintes d’une cellule.

Le retour de la bioproduction en France fait partie des orientations stratégiques du gouvernement et la crise COVID a mis en évidence l’importance de retrouver notre indépendance sanitaire, de rattraper le retard pris dans ce domaine et d’être innovant. C’est dans cette optique que Synthelis, biotech française basée à Grenoble co-fondée par le Pr. Jean-Luc Lenormand du laboratoire TIMC (CNRS, UGA, VetoSup Agro, Grenoble INP) et Bruno Tillier, CEO de Synthelis, propose une solution qui démontre chaque jour un peu plus son intérêt : produire des protéines et des bio-molécules en système acellulaire ou «cell-free».

Les protéines sont des molécules qui entrent dans la composition de vaccins, de bio-médicaments et de réactifs de diagnostic. Mais leur utilisation ne se limite pas au domaine biomédical, elles peuvent également être utilisées dans les biotechnologies environnementales, de l’alimentation et de l’énergie. La synthèse des protéines se fait habituellement à l’intérieur d’une cellule. Synthelis a opté pour une autre solution : réaliser la synthèse in vitro à partir de la machinerie naturelle de transcription et traduction, extraite de la cellule. L’intérêt de ce procédé ? Produire plus vite et en plus grande quantité en s’affranchissant des contraintes d’une cellule, et particulièrement celles qui pourraient mettre à mal l’intégrité d’une cellule vivante ou qui nécessiteraient l’ajout de composants en cours de réaction. Sans les contraintes biologiques cellulaires, on s’affranchit également des réactions de survie “parasites” de la cellule qui viennent concurrencer la synthèse du produit. On améliore ainsi le rendement.

Ce système n’a pas vocation à remplacer les autres, il vient les compléter. Il apporte des solutions nouvelles quand ça ne marche pas bien ou pas du tout dans les systèmes cellulaires. ’’

Bruno Tillier

CEO de Synthelis

Aujourd’hui, Synthelis entend porter plus loin ses ambitions et, après avoir fait ses preuves sur le marché européen, prendre sa place aux côtés des leaders américains sur le marché mondial. Pour cela, plusieurs chantiers sont en œuvre : améliorer continuellement le procédé existant basé sur les machineries des cellules de Escherichia coli, développer une solution nouvelle, basée sur les machineries de cellules de mammifères et étoffer le catalogue des protéines synthétisées par l’entreprise. Prochainement, la biotech proposera des kits afin que les clients puissent réaliser eux-mêmes la synthèse de leurs biomolécules via le procédé Synthelis. Un autre défi au cœur de la stratégie de croissance de l’entreprise est le passage à l’industrialisation du procédé via une collaboration avec un partenaire industriel.

Pour la biotech française, la collaboration et l’humain sont le levier principal pour concurrencer les leaders mondiaux du secteur. Elle a ainsi développé un solide réseau de partenaires, complémentaires de son expertise, afin de proposer aux clients l’offre la plus complète et qualitative possible. L’entreprise est fière de la compétence de son équipe et de son engagement. « C’est l’équipe qui fait le gros de la valeur d’une entreprise » soutient Bruno Tillier. Un bel exemple d’entreprise pour qui l’union fait la force et soutient l’innovation.

Pour en savoir plus : https://synthelis.com/ 

La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Nos autres actualités

Voir toutes les actus

27 mars 2024

Levée de fonds Startup

Les levées de fonds du mois de février 2024

Chaque mois, retrouvez les levées de fonds des entreprises issues des laboratoires sous tutelle du CNRS.
Lire la suite

22 mars 2024

Startup Santé

ExAdEx-Innov : Une biotechnologie novatrice pour l’étude de la graisse humaine

Conserver de la graisse humaine au plus près de son état d’origine en culture est une difficulté en soi. Grâce à sa technologie, c’est le défi que relève ExAdEx-Innov. Cette start-up niçoise exploite sa biotechnologie pour élaborer des modèles de recherche originaux sur le tissu adipeux humain, notamment pour la recherche de thérapies s'inscrivant dans la lutte contre l'obésité, qui touche actuellement 13% des adultes dans le monde selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). ExAdEx-Innov a également signé en février 2024 une licence d’exploitation avec CNRS Innovation pour renforcer sa plateforme d’études centrée sur le tissu adipeux avec des modèles de recherche complémentaires de cellules souches.
Lire la suite

22 mars 2024

Santé Prématuration

Comment la découverte de chercheurs révolutionne la microscopie de super-résolution

Grâce à une durée de vie grandement rallongée, les tampons permettant aux fluorophores de clignoter en milieu aqueux, conçus par une équipe de l’Institut NeuroMyoGène de Lyon, améliorent drastiquement l’observation des molécules. Ces découvertes sont utilisées dans différents produits commercialisés par la société Idylle, dont le CNRS est actionnaire.
Lire la suite
Fermer

Contactez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

Les brevets les plus récents