Retour aux actualités
Startup Santé

Lightcore Technologies : une start-up dédiée aux technologies d’imagerie optique moléculaire

Publié le 27 juin 2023|par Cosette Larmignat

La société développe des microscopes et des endoscopes Raman cohérents pour répondre à une demande croissante des scientifiques et des industries.

Lightcore Technologies a été co-fondée en 2019 par Hervé Rigneault, directeur de recherche CNRS à l’Institut Fresnel (CNRS, Aix-Marseille Université, Centrale Méditerranée), après une collaboration avec le laboratoire de physique des lasers, atomes et molécules – PhLAM (CNRS, Université de Lille). La société développe des microscopes et des endoscopes Raman cohérents pour répondre à une demande croissante des scientifiques et des industries.

Depuis 2021, Lightcore Technologies a choisi de travailler de concert avec la recherche académique au travers de Labcore, un laboratoire commun entre Lightcore Technologies, le laboratoire de physique des lasers, atomes et molécules – PhLAM (CNRS, Université de Lille) et l’Institut de recherche sur les composants logiciels et matériels pour l’information et la communication avancée – IRCICA (CNRS, Université de Lille). Cette collaboration permet le développement des recherches et des connaissances notamment autour de la fabrication et de la fonctionnalisation des fibres optiques.

Lightcore Technologies travaille essentiellement avec le marché scientifique.

Les laboratoires académiques et privés ont besoin d’endoscopes pour imager les liaisons chimiques. ’’

Hervé Rigneault

Co-fondateur et directeur de recherche CNRS à l’Institut Fresnel

Pour répondre aux attentes, la société commercialise des technologies d’imagerie optique. Ces techniques sont indispensables, notamment pour les chercheurs en pharmacologie. En effet, dans le cadre d’un contrôle de qualité ou d’une mise au point de formulation, le microscope réalise une cartographie des molécules présentes dans les pastilles médicamenteuses. « Notre endoscope n’est pas encore accessible aux utilisateurs non initiés. Au préalable, nous devons créer un instrument totalement autonome et plus simple à utiliser », estime Alexandre Kudlinski, spécialiste en photonique et professeur à l’Université de Lille.

En parallèle, la société entend perfectionner les techniques de prélèvement et d’analyse dans les hôpitaux. « Le microscope et l’endoscope produisent des images de tissus biologiques. Nous obtenons ainsi des informations sur la composition protéique et sur l’architecture du tissu. C’est très important, surtout lorsqu’une tumeur se développe », souligne Hervé Rigneault. « Ce que nous souhaitons, c’est améliorer les diagnostics médicaux. Nous tentons de créer de nouvelles générations d’endoscopes qui permettraient de réaliser des images à très haute résolution en temps réel. Dans ce contexte, l’oncologue pourrait immédiatement détecter l’anomalie », surenchérit Alexandre Kudlinski.

Lightcore Technologies ne dispose pas encore d’autorisation pour installer ses produits dans les établissements hospitaliers. « L’implantation nécessite des études en amont », explique Hervé Rigneault. « Néanmoins, à l’avenir, nous souhaiterions collaborer avec les institutions médicales. Mais ce sera un véritable challenge ! »

Reconnus pour leurs travaux (imagerie Raman cohérente en microscopie, technologie photonique non linéaire, etc.) Hervé Rigneault et Alexandre Kudlinski ouvrent de nouvelles perspectives pour la recherche. Aujourd’hui, Lightcore Technologies et ses partenaires partagent une vision commune : utiliser les avancées technologiques pour améliorer les méthodes d’analyse (neurologie, oncologie, cardiologie, etc.).

La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Nos autres actualités

Voir toutes les actus

27 février 2024

Startup Levée de fonds

Les levées de fonds du mois de janvier 2024

Chaque début du mois, retrouvez les levées de fonds des entreprises issues des laboratoires sous tutelle du CNRS.
Lire la suite

23 février 2024

Startup Levée de fonds

Daumet, la start-up qui vaut de l’or (blanc)

Avec son procédé issu de la microélectronique, Daumet offre un contrôle unique au monde sur la composition et le dépôt de l’or blanc. Les alliages d’or et de tungstène élaborés par Daumet ont généré tant de commandes dans le secteur du luxe, que la start-up a récemment levé 1,2 million d’euros pour agrandir ses capacités de production.
Lire la suite

23 février 2024

Digital Intelligence artificielle

Urbanloop : le transport à la demande autonome conçu en collaboration avec le CNRS

Des capsules de deux passagers, disponibles à la demande, pour équiper en transports les zones de moyenne densité. Cette idée iconoclaste, dont la première ligne sera lancée pour les Jeux Olympiques 2024, est développée en coopération avec plusieurs laboratoires sous tutelle du CNRS.
Lire la suite
Fermer

Contactez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

Les brevets les plus récents