Retour aux actualités
Startup Licence Santé

Diag2Tec : de nouveaux services pour lutter contre les cancers du sang

Publié le 02 décembre 2022|par Thierry Lucas

La start-up issue de l'Institut de génétique humaine utilise des lignées cellulaires de myélome multiple pour cribler des candidats médicaments contre cette hémopathie maligne. L’exploitation des données génomiques caractérisant ces lignées lui permet désormais d’analyser les mécanismes d'action ou de résistance à un traitement.

Le développement de traitements efficaces contre les hémopathies malignes, tel le myélome multiple[1], passe par une médecine de précision, adaptée au profil de chaque patient. Diag2Tec, société de services précliniques issue de l’Institut de génétique humaine[2] (IGH), propose aux entreprises pharmaceutiques des outils de pointe permettant de sélectionner les molécules les plus efficaces. Depuis 2018, la start-up s’appuie sur plus de 40 lignées cellulaires du myélome multiple représentatives de la diversité de cette pathologie cancéreuse, développées à l’IGH et à l’Inserm.

Grâce à un nouvel accord de licence signé avec les organismes tutelles de l’IGH (le CNRS et l’Université de Montpellier) et le CHU Montpellier, Diag2Tec étend son offre de services. En effet, l’entreprise peut désormais exploiter l’ensemble des données, en particulier génomiques, caractérisant ces lignées cellulaires.

Nous proposons aux industriels d'identifier les mécanismes moléculaires associés à la sensibilité ou à la résistance des cellules tumorales à une molécule testée, avec notamment l'objectif de définir des biomarqueurs. ’’

Jérôme Moreaux

Professeur à l'IGH et Directeur scientifique de Diag2Tec

La start-up élargit ainsi son offre de services « à la carte » destinés aux laboratoires pharmaceutiques et sociétés de biotechnologie, et continue de développer des process expérimentaux spécifiques correspondant à leurs demandes. Des services sont également proposés sur des modèles de cellules primaires et dans d’autres cancers hématologiques en lien avec de nouvelles thérapies ciblées, notamment l’immunothérapie. Le développement de l’expertise scientifique de la start-up et sa notoriété auprès de grands groupes internationaux, se poursuit à travers des projets de recherche communs avec l’équipe de Jérôme Moreaux à l’IGH.

 

Notes :

[1] Le myélome multiple est un cancer de la moelle osseuse, dû à l’accumulation anormale d’un type de globules blancs, les plasmocytes, responsables de la production des anticorps.

[2] CNRS / Université de Montpellier

Contact :

  • Jérôme Moreaux / Directeur scientifique de Diag2Tec / jerome.moreaux@igh.cnrs.fr
  • Angélique Bruyer / PDG de Diag2tec / a.bruyer@diag2tec.com

La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Nos autres actualités

Voir toutes les actus

27 février 2024

Startup Levée de fonds

Les levées de fonds du mois de janvier 2024

Chaque début du mois, retrouvez les levées de fonds des entreprises issues des laboratoires sous tutelle du CNRS.
Lire la suite

23 février 2024

Startup Levée de fonds

Daumet, la start-up qui vaut de l’or (blanc)

Avec son procédé issu de la microélectronique, Daumet offre un contrôle unique au monde sur la composition et le dépôt de l’or blanc. Les alliages d’or et de tungstène élaborés par Daumet ont généré tant de commandes dans le secteur du luxe, que la start-up a récemment levé 1,2 million d’euros pour agrandir ses capacités de production.
Lire la suite

23 février 2024

Digital Intelligence artificielle

Urbanloop : le transport à la demande autonome conçu en collaboration avec le CNRS

Des capsules de deux passagers, disponibles à la demande, pour équiper en transports les zones de moyenne densité. Cette idée iconoclaste, dont la première ligne sera lancée pour les Jeux Olympiques 2024, est développée en coopération avec plusieurs laboratoires sous tutelle du CNRS.
Lire la suite
Fermer

Contactez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

Les brevets les plus récents