Retour aux actualités
Startup Santé

Beams propose un nouvel outil pour améliorer les ablations exhaustives de tumeurs

Publié le 20 octobre 2022|par Thierry Lucas

La start-up Beams, issue du Laboratoire de physique des 2 infinis - Irène Joliot-Curie, développe un outil qui perfectionnera les opérations d’ablation de tumeurs en permettant de détecter et localiser précisément et en temps réel les résidus tumoraux à extraire.

L’ablation totale de tumeurs est une opération complexe, qui implique de retirer la partie tumorale d’un organe, avec le risque de laisser des résidus tumoraux responsables de récidives locales précoces. À l’heure actuelle, seule une image diagnostique réalisée en amont de l’ablation permet de repérer la tumeur, et donc la zone à retirer. Aucun suivi précis et en temps réel n’est possible pendant l’opération, et l’extraction correcte d’une tumeur dépend donc principalement du jugement du chirurgien, parfois aidé par des données d’imageries peropératoires difficiles à acquérir.

Cette absence de suivi en temps réel est un véritable problème rencontré dans le milieu hospitalier, souligne l’équipe de la start-up Beams. Lorsque le chirurgien n’est pas en mesure de retirer l’intégralité de la tumeur, la récidive locale est fréquente. La chirurgie cérébrale est particulièrement touchée par ce problème, car il est impératif d’extraire aussi complètement que possible la tumeur, tout en respectant le tissu cérébral sain. Nous avons créé Beams pour répondre à ce besoin.  ’’

Expliquent les co-fondateurs de Beams

La start-up, fondée en 2021, actuellement hébergée au sein du pôle « Physique Santé » du Laboratoire de physique des 2 infinies – Irène Joliot-Curie[1], s’appuie sur l’expertise des scientifiques en imagerie radio-isotopique pour des applications en cancérologie et neurobiologie[2]. Elle a bénéficié d’un accompagnement sur mesure d’un an de la part de CNRS Innovation – via le programme Rise – et d’une inclusion dans le réseau d’experts et de partenaires de CNRS Innovation pour structurer et développer le projet. Ses quatre membres, Laurent Ménard, enseignant-chercheur Université Paris Cité au Laboratoire de physique des 2 infinies – Irène Joliot-Curie, Stéphane Palfi, neuro-chirurgien à l’Hôpital Henri Mondor (Assistance publique-hôpitaux de Paris), Virginie Simon, présidente de Beams et docteure en nanotechnologies, et Estelle Villedieu de Torcy, directrice générale de la start-up et ingénieure de formation, développent aujourd’hui un outil permettant de repérer la zone tumorale pendant l’opération.

Afin de s’insérer dans les pratiques actuelles de la chirurgie, l’outil développé est une version augmentée d’un dispositif actuellement existant, un aspirateur utilisé pour enlever sang et cellules de la zone opérée.

Notre objectif est de répondre au plus près aux besoins des chirurgiens, sans altérer leurs pratiques, en améliorant un outil qu’ils utilisent déjà quotidiennement. ’’

La start-up adjoint à cet outil un détecteur de radiotraceurs précis, permettant ainsi, en injectant ce traceur sans risque avant l’opération, la détection précise et en temps réel de la zone à extraire. L’outil est un imageur, qui permettra de guider le chirurgien vers la tumeur et les résidus tumoraux, et lui donnera également des informations par voie auditive pour l’assister sans qu’il n’ait à lever les yeux de la table d’opération.

Le Laboratoire de physique des 2 infinis – Irène Joliot-Curie a eu l’occasion de tester ses prototypes et de les affiner avant de transférer la technologie à Beams. La prochaine étape pour la start-up est le passage à l’échelle industrielle de leur outil et la réalisation des essais cliniques, avec une commercialisation prévue au plus tard pour 2027.

 

Notes :

[1] CNRS/Université Paris-Saclay

[2] Ces recherches ont été menées au sein du Cluster scientifique et technologique de Paris-Saclay

 

La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Nos autres actualités

Voir toutes les actus

18 janvier 2023

Santé Prématuration

Viscomi : cartographier l’estomac pour mieux détecter les lésions

Le CRAN a développé un logiciel qui assemble les images vidéo d'une endoscopie pour cartographier en 2D et 3D la paroi interne d’un organe creux. Ce nouvel outil, mis au point au sein du projet Viscomi (Visualisation de scènes complexes par mosaïquage d’images), facilitera le diagnostic précoce et le suivi des lésions inflammatoires ou cancéreuses.
Lire la suite

18 janvier 2023

Startup Brevets

ChemChoc : une chimie innovante pour valoriser les cabosses de cacao

L'Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers et la start-up BioseDev, en collaboration avec l'université des sciences et technologies Kwame Nkrumah au Ghana ont mis au point des procédés de production de molécules à valeur ajoutée à partir des cabosses du cacao. Une nouvelle filière de valorisation des déchets qui intéresse l'industrie des cosmétiques, l'agriculture, la chimie fine, mais aussi les producteurs de chocolat.
Lire la suite

18 janvier 2023

Startup Digital

E-Textures : toucher les objets numériques grâce à l’haptique sans contact

Le système développé à l'Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires fait ressentir la forme et la texture d'un objet virtuel en focalisant des ultrasons sur la main. Ce dispositif haptique sans contact, mis au point dans le cadre du projet E-Textures, avec les sociétés Ultraleap et Softserve, vise à créer des applications de réalité virtuelle ou augmentée dans le médical, le commerce de détail et les musées.
Lire la suite
Fermer

Contactez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

Les brevets les plus récents