Retour aux actualités
Startup Santé

AVATAR MEDICAL : l’imagerie médicale en réalité virtuelle

Publié le 19 juillet 2023|par Martin Koppe

Issue de travaux menés à l’Institut Pasteur, à l’Institut Curie, et au CNRS, la compagnie franco-américaine AVATAR MEDICAL s’est spécialisée dans la visualisation et l’analyse d’imageries médicales. Elle compte notamment faciliter les opérations en proposant aux chirurgiens un rendu volumétrique 3D d’images en coupe. Son offre de réalité virtuelle vient d’obtenir une autorisation de mise sur le marché américain en tant que dispositif médical.

Les films et les séries nous ont abreuvés de scènes où des médecins scrutent des radios devant un panneau lumineux. Ce cliché tombe cependant en désuétude avec les progrès de la réalité virtuelle, et en particulier ceux produits par AVATAR MEDICAL. Fondée en 2020, l’entreprise franco-américaine propose en effet des solutions à la pointe de la technologie.

« La plupart des cliniciens ne sont pas formés en radiologie et, à moins d’être toujours accompagnés d’un spécialiste, ils ne peuvent pas tirer toutes les informations possibles de l’imagerie médicale, explique Mohamed El Beheiry, directeur technologique (CTO) et cofondateur d’AVATAR MEDICAL. La situation est encore plus problématique pour les chirurgiens, qui doivent interpréter des images en coupe alors qu’une visualisation en 3D correspondrait bien mieux à la réalité d’une opération. »

AVATAR MEDICAL propose des reconstitutions en 3D à partir d’images issues d’IRM et de scanners, que les médecins peuvent explorer grâce à un casque de réalité virtuelle. L’entreprise offre également des solutions de réalité augmentée, ainsi que de la visualisation sur ordinateur.

Nous voulons simplifier la compréhension des images médicales afin de faciliter la prise de décisions chirurgicales. Notre interface reste simple à utiliser et fonctionne en temps réel. ’’

Mohamed El Beheiry

Directeur technologique (CTO) et cofondateur d’AVATAR MEDICAL

L’idée remonte à l’époque où Mohamed El Beheiry passait son doctorat sur la microscopie optique de molécules uniques à l’Institut Curie, sous la co-direction de feu Maxime Dahan, alors directeur du Laboratoire physico-chimie Curie (PCC, CNRS/Institut Curie/Sorbonne Université), et de Jean-Baptiste Masson, cofondateur d’AVATAR MEDICAL et directeur du laboratoire Decision and Bayesian Computation au sein du laboratoire Gènes, synapses et cognition (CNRS/Institut Pasteur). « Ensemble, nous avons voulu combiner des connaissances issues de différentes disciplines, venant de nos travaux au laboratoire et au-delà : traitement d’images, visualisation de données, apprentissage Bayésien, etc., se souvient Mohamed El Beheiry. Tout cela se retrouve dans AVATAR MEDICAL. »

Cet objectif a été couronné de divers succès. AVATAR MEDICAL a ainsi été lauréat du concours d’innovation i-Lab, organisé par Bpifrance, et a été primé par le Conseil européen de l’innovation (EIC). Cette dernière distinction était accompagnée d’une subvention de 2,5 millions d’euros. Encore plus récemment, l’entreprise a reçu l’autorisation 510(k) de l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

Cette certification lui permet de vendre son système de réalité virtuelle en tant que dispositif médical aux États-Unis. Jusqu’alors, ces solutions ne pouvaient être commercialisées que dans un but éducatif ou de recherche. AVATAR MEDICAL travaille ainsi déjà avec vingt établissements hospitaliers et universitaires, dont les universités de Franche-Comté et de la Sorbonne. L’obtention de l’autorisation 510(k) ouvre les portes d’un immense marché et des démarches sont en cours pour décrocher une certification équivalente pour l’Union européenne.

Crédits : AVATAR MEDICAL

La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Nos autres actualités

Voir toutes les actus

27 février 2024

Startup Levée de fonds

Les levées de fonds du mois de janvier 2024

Chaque début du mois, retrouvez les levées de fonds des entreprises issues des laboratoires sous tutelle du CNRS.
Lire la suite

23 février 2024

Startup Levée de fonds

Daumet, la start-up qui vaut de l’or (blanc)

Avec son procédé issu de la microélectronique, Daumet offre un contrôle unique au monde sur la composition et le dépôt de l’or blanc. Les alliages d’or et de tungstène élaborés par Daumet ont généré tant de commandes dans le secteur du luxe, que la start-up a récemment levé 1,2 million d’euros pour agrandir ses capacités de production.
Lire la suite

23 février 2024

Digital Intelligence artificielle

Urbanloop : le transport à la demande autonome conçu en collaboration avec le CNRS

Des capsules de deux passagers, disponibles à la demande, pour équiper en transports les zones de moyenne densité. Cette idée iconoclaste, dont la première ligne sera lancée pour les Jeux Olympiques 2024, est développée en coopération avec plusieurs laboratoires sous tutelle du CNRS.
Lire la suite
Fermer

Contactez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

Les brevets les plus récents