Start-up dealflow manager (H/F)

Postuler

Paru le 1/12/2021

Type

Contrat à durée Indéterminée

Rémunération

Selon profil

Disponibilité

01/01/2021

Lieu de travail

CNRS Innovation - Boulogne Billancourt

Présentation de CNRS Innovation

CNRS Innovation, filiale du CNRS et de BPIFrance, est une société de transfert et de commercialisation de technologies innovantes. Depuis 1992, l’équipe multidisciplinaire de CNRS Innovation réuni tous les savoir-faire nécessaire par le transfert de technologies innovantes des laboratoires aux sociétés nouvelles ou existantes, dans les domaines des Sciences de la Vie et des Sciences de la Matière et de l’Ingénieur.

Description du poste

Au sein de CNRS INNOVATION, le Département Start-up a la responsabilité, pour le compte du CNRS, de gérer l’accompagnement de porteurs de projets et de start-ups issues des laboratoires du CNRS, dans toutes les étapes de leur développement, par le biais de son programme d’accompagnement start-up Rise (http://www.cnrsinnovation.com/rise/).

En lien avec les différentes Directions du CNRS (relation avec les entreprises, valorisation, affaires juridiques, stratégie financière, communication, etc.), les différents Départements internes à CNRS INNOVATION (chargés d’affaires transfert et licensing, juristes, suivi des contrats, etc.) et les partenaires externes (industriels, institutionnels, investisseurs, etc.), le Département Start-up a pour mission d’assurer le développement des start-ups CNRS, et ce dans tous les domaines de la science (sciences de la vie – biotech, medtech – et sciences de la matière et de l’ingénieur – digital, cleantech, engineering).

Afin de favoriser l’émergence de spin-off du CNRS, CNRS Innovation et Technofounders se sont rapprochés au sein du consortium FAST dont le projet a été financé dans le cadre de l’action SIA (SATT-Incubateur-Accélérateur) du PIA3. Ce programme a pour vocation de mieux qualifier et amorcer les projets de startup deeptech amont, et de mieux accompagner les chercheur.e.s-entrepreneur.e.s CNRS.

Plus particulièrement, le programme FAST présente les principaux objectifs suivants :

– Systématiser les analyses technico-économiques en mobilisant les expertises complémentaires des membres du consortium : réalisées le plus tôt possible, ces analyses ont pour objet d’identifier, si elle est viable, la voie de valorisation la plus pertinente (licensing à un industriel, création de startup, etc.), et de formaliser l’opportunité de création de startup ;

– Mettre en place un startup studio : destiné à accompagner une partie des projets sans équipe opérationnelle qui ne peuvent l’être actuellement au sein de l’écosystème CNRS / CNRS Innovation, le startup studio permet d’apporter sur le marché des technologies valorisables uniquement par la voie d’une création d’entreprise et qui n’auraient pu sortir du laboratoire que difficilement.

– Faciliter le dérisquage marché de certains projets : lorsque les équipes n’intègrent pas de porteurs opérationnels, il est compliqué de réaliser le dérisquage du projet sur le volet marché.
La mise à disposition d’entrepreneur en résidence permet d’assurer les premières étapes du positionnement marché d’une technologie et donc de faciliter la projection de potentiels porteurs opérationnels.

– Assurer la formation des chercheur.e.s-entrepreneur.e.s : le passage d’une posture de chercheur à celle d’un entrepreneur est complexe et nécessite une approche pédagogique adaptée. Celle proposée par notre partenaire privilégié Deeptech Founders, dédiée à ce type de profil, peut être prise en charge par le consortium pour les porteurs de projets qui le souhaitent.

Dans ce cadre-là, CNRS Innovation cherche un.e Start-up Dealflow Manager qui sera chargé.e de participer à la qualification du dealflow de projets de start-ups, sous la forme d’un CDI et à partir de janvier 2022.

De manière générale, le.la Start-up Dealflow Manager sera l’interlocuteur.trice privilégié.e référent.e pour orchestrer le séquentiel de l’accompagnement des projets au regard des besoins identifiés et en lien avec les différents programmes d’accompagnement du CNRS (programme de prématuration du CNRS, programmes de maturation des Satt, programmes Rise, Rise +, Fast, etc.), et aura plus particulièrement pour missions de :

– Constituer et gérer le pipeline de projets et en assurer le suivi ;
– Détecter les projets ayant pour ambition d’être valorisés par le biais de la création de start-up ;
– A travers l’action SIA :
– participer, avec les Start-up Managers du Département Start-up, les Chargé.e.s d’affaires du Département Projet de CNRS Innovation et Technofounders, à l’analyse de l’opportunité de création de start-up des projets identifiés ;
– coordonner les actions entre Technofounders et CNRS Innovation (suivi des analyses, organisation des comités , etc.) ;
– Identifier le programme d’accompagnement adéquat (Rise, Rise + et Fast), pour les start-ups dont la viabilité aura été qualifiée au préalable, notamment en lien avec les différentes directions du CNRS et les Pôles Projets et Licensing de CNRS innovation, et les différents acteurs de l’écosystème CNRS (délégations régionales, instituts, etc.) ;
– Participer à la sélection des projets au sein des différents programmes.

Et plus généralement, de :

– Travailler en lien avec l’écosystème local et être au contact des laboratoires et chercheur.e.s ;
– Intervenir dans le cadre d’actions de sensibilisation à l’entrepreneuriat auprès des chercheur.e.s ;
Et plus ponctuellement :
– Assurer le traitement d’une partie du flux entrant de demandes relatives aux missions et à l’activité du Département Start-up de CNRS Innovation.
– En lien avec les Start-up Managers, l’accompagnement de certains projets au sein des programmes (notamment Rise) ;

 

PROFIL RECHERCHE

– Formation requise (initiale ou continue) et/ou expérience professionnelle :

  • Formation scientifique (niveau bac + 5 minimum)
  • Eventuellement, double compétence business / école de commerce / management de l’innovation ;
  • Bonne connaissance de l’écosystème innovant (acteurs, process, outils) et de l’environnement start-up (phases de développement, modalités de financement, etc.).
  • Anglais professionnel niveau B2.
  • Maitrise des outils informatiques (office) et de suivi de projets (Slack, Monday, etc.).

Les plus :

  • Connaissance de l’écosystème de la valorisation, notamment académique.
  • Expérience préalable dans une start-up.
  • Maitrise des bases en propriété industrielle

Qualités recherchées :

  • Sens de l’organisation et du travail en équipe ;
  • Rigueur, attention aux détails et sens de l’organisation ;
  • Capacité de synthèse ;
  • Aisance orale et rédactionnelle ;
  • Curiosité, autonomie et réactivité ;
  • Capacité d’adaptation à des interlocuteurs divers (start-ups, financeurs, cabinet de conseil en positionnement marché, industriels, chercheurs, etc.).

CONTACT

Merci d’adresser CV et lettre de motivation et références en précisant «Start-Up dealflow manager» à dafrh@cnrsinnovation.fr

Nous avons hâte de recevoir
votre candidature.

Envoyer nous votre CV et lettre de motivation avec des références d’expériences professionnelles similaires.

 

Retour vers toutes les offres

Voir nos actualités et rendez-vous

Découvrez les technologies du CNRS

Rencontrez l’équipe

Fermer

Contactez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

Postuler

  • Taille max. des fichiers : 128 MB.
  • Taille max. des fichiers : 128 MB.
  • Déposer les fichiers ici ou
    Taille max. des fichiers : 128 MB.
    Fermer

    Les brevets les plus récents